Le train Lego 4564 rejoint le hangar

Le train Lego 4564 rejoint le hangar

Le train Lego 4564 rejoint le hangar 960 516 nokow-city-brick

La recherche de Lego en brocante, c’est souvent un coup de chance. On peut passer devant des dizaines de stands sans une brique à l’horizon, et puis tomber sur une boite, pas forcément quelque chose qu’on cherche, mais qui peut venir remplir le vrac pour pas cher. On peut aussi repartir complètement bredouille. Et parfois, on tombe sur exactement ce qu’on cherche. C’est ce qu’il m’est arrivé dimanche, je vous raconte. 

Samedi soir, ma femme me dit “tiens, t’as vu, demain, il y a une brocante dans le village d’à côté, s’il pleut pas, on irait bien faire un tour”. Dimanche matin, on se lève tranquillement vers 9h, on déjeune, on regarde le temps et il tombait quelques gouttes. Puis vers 10h15, la pluie s’arrête et je demande à ma femme “bon, on fait quoi, on tente d’y aller?”. Sans grande motivation, on se prépare et en arrivant sur place, la pluie recommence à tomber doucement. La plupart des brocanteurs commençaient à mettre des bâches sur leur stand, donc, on n’a pas pu voir grand chose. 

Après avoir fait le tour sous une pluie fine et sans avoir vu grand chose, ma femme me dit “on fait quoi, on rentre”. Je jette un coup d’oeil sur les stands autour de moi avant de dire “ok, allez, on rentre” et juste quand je dis ça, un gars soulève sa bâche pour chasser l’eau qu’il y avait dessus et j’aperçois comme un livre avec des couleurs qui me semblent connues. Je m’approche, soulève la bâche et je reconnais un manuel de montage Lego, posé sur un carton. Il s’agit du manuel de montage du train 4564, un joli train de marchandise. Je regarde dans le carton, je vois des rails 9v, le variateur, le moteur, je repère les 2 carreaux en pente de la locomotive, je vois une minifig,… tout ça me semblait intéressant. 

J’appelle le vendeur et lui demande combien il veut pour son carton de Lego, sans même penser à lui demander si c’était complet ou pas. Et là, il me répond “Bah, le mode d’emploi à pris un peu l’humidité, donc, 10 euro le tout”. Le mode d’emploi était bien sec, je l’avais feuilleté juste avant. Mais à 10 euro, j’ai même pas réfléchi, j’ai sorti un billet et vite emporté le carton avant qu’il ne change d’avis. Enfin, si, une réflexion m’est passé par la tête, je me suis dit “10 euro, rien que les rails se vendent bien plus cher”. 

lego-4564-train-marchandise

Une fois rentré à la maison, premier reflex, j’assemble 4 rails ensemble, branche le courant dessus, pose le moteur et tourne le gros bouton jaune du variateur. Et hop, le moteur se jette en dehors des rails. Je ne pensais pas qu’il démarrerait aussi vite. J’ai donc assemblé les 18 rails qui composent l’ovale et remis le moteur dessus. et en avant, en arrière, sans même dépoussiérer les rails, ça tournait nickel. Donc déjà là, je savais qu’à 10 euro, l’affaire était bonne. 

Il me restait à faire le tri entre les Lego, la poussière et les quelques surprises kinder qui trainaient dans la boite avant de tout passer au lavage. Et j’ai bien fait parce que l’eau était vraiment noire, la poussière était offerte. Dans le tri, j’ai même trouvé, au fond du carton, la planche de stickers neuve, aucun des autocollants n’avait été posé sur le train. Tout ça ne présageait que du bon pour le remontage. 

Le remontage, je l’ai fait le soir même. Après avoir monté les 2 containers (complets), le camion (complet, à l’exception de la ficelle de l’enrouleur, par contre, l’élastique est là et en parfait état), la locomotive (complète), le wagon plat (complet), le wagon trémille (complet), il ne restait plus que le wagon postal. Là, pas de chance, il manquait en tout 3 pièces, 2 facile à trouver dans mon vrac et la troisième, que je n’ai pas dans mon vrac et que je ne connaissais même pas. Il s’agit de l’espèce de gros volant qui permet d’actionner le mécanisme à l’intérieur du wagon. Par contre, il y avait des pièces en trop. Ces pièces sont les “spare parts” qui permettent de monter le modèle alternatif. 

lego-4564-train-marchandise-1

C’est finalement au niveau des minifigurines que c’est le moins complet. Il manque le casque de l’une, ta tête et le torso de la seconde, quant à la troisième, elle est complète. J’en ai pour moins d’1 euro pour acheter les quelques pièces manquantes (minifig et train), rien de bien méchant, ce sont des pièces courantes. J’ai regardé par curiosité le prix de ce set sur bricklink, en used / complete, les prix commencent à 100€. Mais avec la planche de stickers neuve et avec la partie électrique qui fonctionne parfaitement, je devrais plutôt l’estimer à 150€.

Ce train portant le nom exact de 4564 Freight Rail Runner est sorti en 1994 et semble faire l’unanimité chez les amateurs de train Lego. C’est vrai qu’il est réussi et qu’il ne semble pas dater de près de 20 ans. De plus, Lego s’était employé à donner de la jouabilité à chaque élément. En effet, chaque wagon permet une action. Le wagon postal propose un système de basculement des colis en actionnant une roue. Le wagon trémille propose la même action, mais présenté un peu différement. Le wagon à container permet la rotation du container afin que le camion puisse le charger en marche arrière sur la rampe d’accès. Quant à la locomotive, il y a de nombreuses portes, les 2 grandes donnant l’accès au poste de conduite, les plus petite donnant une vue sur le moteur. C’est donc un joli set pour les collectionneur et un bon playset pour les plus jeunes.

Reste à savoir si je le garde en 9v, en sachant que je n’ai aucun rails add

itionnels, ou si je le transforme pour lui adapter un moteur PF. Je ne suis pas trop partisan de la seconde solution car le train se prête mal à la transformation et la première solution n’est pas non plus extra, vu le prix des rails 9v d’occasion sur le net. A moins d’une nouvelle trouvaille en brocante 😉 En attendant, il va gentiment se reposer sur mon étagère de collection. 

 

 

6 commentaires

     

    A propos de city-brick

     City-brick.com, c’est un blog amateur, rédigé par un fan de Lego city et de trains Lego.Je m’appelle Maxime, je suis à mi chemin entre 30 et 40 ans, j’ai une femme, deux enfants et surtout, je commence à avoir beaucoup de Lego à la maison.Ma passion à commencé très jeune. Aussi loin que je sache remonter, je me vois toujours avec des Lego. Je me rappelle avoir eu des Fabuland, des Space (dit classics maintenant) du Castle, du Pirate, et beaucoup de Town et Legoland. Un peu plus grand, je me suis même essayé au Technics, mais sans plus. Puis vers les 15/16 ans, le Dark âge à commencé, plutôt intéressé par les sorties, les filles, les copains,…Je suis revenu aux Lego en 2011. Au détour d’un rayon, je tombe sur un petit set Star Wars en promotion, et voilà comment j’ai remis le doigt dans l’engrenage. Le lendemain, je retournais profiter des autres promotions et quelques mois plus tard, j’avais ammasé près de 100 sets sur le thème Star Wars. Mais finalement, je n’ai jamais été un grand fan de Star Wars et c’est quand j’ai vu le train 7939 que j’ai compris que j’avais fait fausse route. Du coup, j’ai tout revendu et là, plus de doute, le train (et la ville qui va autour), c’est vraiment mon rayon.Je collectionne donc le thème city, mais aussi les Creator à l’échelle minifig. J’ajoute aussi également d’autres choses à ma collection, comme les sets hors de ces 2 gammes que j’ai eu quand j’étais petit, les coups de coeur divers ou les goodies plutôt rare chez Lego.