RAMMA de Sedan, oui, mais pas pour Lego

RAMMA de Sedan, oui, mais pas pour Lego

RAMMA de Sedan, oui, mais pas pour Lego 835 649 nokow-city-brick

Ce week-end avait lieu à Sedan le RAMMA, soit un salon du modélisme. Des passionnés de modélisme ferroviaire m’avaient invités à partager leur voiture, je me suis dit “pourquoi pas”. Le site, plutôt grand (4 bâtiments plus des zones extérieures) accueille tout ce qui se fait en modélisme et chaque bâtiment a sa spécialité, le plus grand étant dédié aux trains.

J’avais pu voir sur le site internet du RAMMA qu’il n’y aurait que 2 exposants Lego, je savais donc d’avance que j’en aurais vite fait le tour et que je n’en prendrais pas plein les yeux pendant des heures. Je pense que mes accompagnateurs eux ont été ravis par le nombre de réseaux ferroviaires présentés et par le nombre de boutiques présentes, surtout vu le remplissage du coffre à la fin de la journée.

Niveau Lego donc, 2 exposants, un présentant uniquement du Star Wars, l’autre un diorama d’un aéroport. Malheureusement, j’ai trouvé que ni l’un ni l’autre ne mettaient en valeur Lego. C’est dommage, il y avait du potentiel, il aurait suffit de peu de choses pour mettre leur stand en valeur.

Sur le stand Star Wars, plusieurs points :

  • Une trentaine de modèles différents présentés, mais aucun modèle phare de l’univers Star Wars. Pas de X-Wing, pas de Tie-Fighter, pas de Faucon Millenium, pas de Barge de Jabba, pas de AT-AT ni de AT-ST. C’est dommage car ce sont les modèles que tout le monde reconnait, même si on ne connait pas grand chose à Star Wars. les modèles les plus connus sur le stand étaient le Slave 1 (ancien et nouveau modèle), les Star Fighter et c’est à peu près tout. C’est dommage de ne pas penser au public, en exposant quelques modèles connus et à côté, quelques modèles moins connus.
  • La présentation n’était pas soignée. Les Sets étaient posés à même la table, sans même une nappe pour habiller. Il n’y avait aucune mise en scène et pire, les minifigs n’étaient même pas présentées à côté de leur vaisseau respectif, elles étaient toutes dans un coffret vitré. je peux comprendre qu’il n’ai pas envie qu’on lui vole ses minifigs, mais bon, en mettre quelques-unesen scène, ce serait sympa. tout comme créer un petit diorama. 2 ou trois plaques de base, quelques soldats qui s’affrontent dans un petit décor avec leur vaisseau en arrière plan, ça ne demande pas des mois de préparation.
  • L’exposant (je suis passé 3 fois devant son stand à des heures différentes) n’était pas présent. je ne sais pas s’il était dans la salle ou carrément chez lui, mais c’est dommage de n’avoir pas pu discuter avec lui. J’aurais pu lui demander pourquoi il avait fait le choix de prendre ces sets là et pas d’autres,…Le second stand avec l’aéroport était un peu plus imposant, avec pas loin de 20 avions de toute taille, quelques bâtiments, des véhicules aéroportuaires,…
    • Ce qui m’a manqué ici, c’est qu’il manquait d’une vraie mise en scène. On sentait qu’elle était là, avec une partie réservée aux hangars, une partie pour les avions, une partie pour l’aérogare, mais tout ça faisait brouillon. En fait, ce qui m’a manqué, c’était des plaques imitant les routes pour relier tout l’ensemble. On ne savait pas où était la piste, pourquoi les véhicules étaient stationnés là, pourquoi tel bâtiment se trouvait là… Des plaques routes (ou un carton peint) auraient permis de délimiter les espace et de mettre ne scène les véhicules et bâtiments.
    • Toujours au niveau de la mise en scène, il n’y avait pas de minifigs. Ca aurait permis de donner de la vie au diorama. J’adore regarder les détails et trouver le petit spiderman sur un toit, ou la scène de la poursuite de du voleur déguisé en Stromtrooper,… Dans un aéroport, il y a moyen de faire tellement de scènettes.
    • La qualité des MOCs étaient très basse. Il y avait quelques maisons on aurait dit un dessin d’enfant de 3 ans. Vous savez, un carré pour la maison, un triangle pour le toit, une porte en bas et deux fenêtre en haut. Et bien c’était à peu près ça. On n’est pas tous des grands MOCeurs, mais il y a moyen de s’inspirer des sets Creator ou Modular et de reprendre des petits détails. De plus, les briques de certains modèles étaient vraiment vieilles et jaunies. Bon, ça on n’y peut pas grand chose, et tout reconstruire avec des briques neuves, ce n’est pas forcément permis à tout le monde, chacun fait en fonction de ses moyens.Dans l’ensemble, j’ai aussi trouvé ça un peu trop statique, j’aime quand ça bouge. C’est vrai qu’avec les trains, c’est plus facile, mais parfois, c’est simplem
      ent l’animateur du stand, par sa présence, qui fait la différence.

      Je sais que c’est facile de critiquer, surtout que je n’expose pas moi-même, mais je sais que si un jour, je le fais, je présenterai quelque chose de propre, construit, réfléchi et terminé, quitte à ne mettre que la moitié de mon projet. Et des projets, j’en ai plein, ce sont les briques et le temps qui me manquent.

      Malgré ça, j’ai passé une bonne journée, j’ai vu de jolies choses en modélisme classique, j’ai discuté avec plusieurs exposants, J’ai pris ma dose d’inspiration pour mon propre réseau, et je n’ai absolument pas pensé à faire de photo, ni de Lego, ni d’autre chose.

Un commentaire

     

    A propos de city-brick

     City-brick.com, c’est un blog amateur, rédigé par un fan de Lego city et de trains Lego.Je m’appelle Maxime, je suis à mi chemin entre 30 et 40 ans, j’ai une femme, deux enfants et surtout, je commence à avoir beaucoup de Lego à la maison.Ma passion à commencé très jeune. Aussi loin que je sache remonter, je me vois toujours avec des Lego. Je me rappelle avoir eu des Fabuland, des Space (dit classics maintenant) du Castle, du Pirate, et beaucoup de Town et Legoland. Un peu plus grand, je me suis même essayé au Technics, mais sans plus. Puis vers les 15/16 ans, le Dark âge à commencé, plutôt intéressé par les sorties, les filles, les copains,…Je suis revenu aux Lego en 2011. Au détour d’un rayon, je tombe sur un petit set Star Wars en promotion, et voilà comment j’ai remis le doigt dans l’engrenage. Le lendemain, je retournais profiter des autres promotions et quelques mois plus tard, j’avais ammasé près de 100 sets sur le thème Star Wars. Mais finalement, je n’ai jamais été un grand fan de Star Wars et c’est quand j’ai vu le train 7939 que j’ai compris que j’avais fait fausse route. Du coup, j’ai tout revendu et là, plus de doute, le train (et la ville qui va autour), c’est vraiment mon rayon.Je collectionne donc le thème city, mais aussi les Creator à l’échelle minifig. J’ajoute aussi également d’autres choses à ma collection, comme les sets hors de ces 2 gammes que j’ai eu quand j’étais petit, les coups de coeur divers ou les goodies plutôt rare chez Lego.