Comment nettoyer ses briques Lego

Comment nettoyer ses briques Lego

Comment nettoyer ses briques Lego 180 100 nokow-city-brick

Le sujet du nettoyage de ses briques Lego revient très souvent sur les forum et les réseaux sociaux, j’ai décidé de rédiger un article de toutes les techniques que j’ai pu tester et valider. Si vous connaissez d’autres techniques de nettoyage de Lego testées et approuvées, vous pouvez toujours me contacter, je pourrai compléter l’article.

Trier ses briques avant nettoyage

Avant tout nettoyage, il convient de trier les pièces, elles ne se nettoient pas toutes de la même façon. je fais en général 4 tas :

– les plaques de base (plaques vertes, plaques de route,…)

– les briques qui possèdent un autocollant

– les pneus en caoutchouc, anciens et récents

– toutes les autres briques

Les plaques de base

Il existe une technique très simple pour nettoyer ces grandes plaques. Figurez-vous qu’elles font à peu près la taille d’un assiette. Elles passent donc très bien au lave-vaisselle, sur un programme pas trop chaud. C’est la meilleure technique, la plus simple et la plus rapide. Sinon, vous pouvez les savonner (savon de vaisselle) une par une si vous n’en avez pas beaucoup.

J’ai déjà reçu des plaques qui avaient été collée ensemble avec du papier collant sur la face arrière. Sauf qu’après démontage, plutôt que de retirer le morceau de papier collant, le propriétaire avait replié le bout dépassant sur la face avant. Ca laisse de vilaines traces de colle. Pour les retirer, j’ai utilisé un peu de white spirit sur un chiffon doux et j’ai frotté. C’est parti très rapidement sans abimer la peinture de route de la plaque. Ca fonctionne aussi pour les traces de feutre et les éventuelles autres traces.

Les briques avec autocollant

Suite à de mauvais tris, j’ai déjà laissé tremper plusieurs fois des briques avec un autocollant toute la nuit dans de l’eau chaude savonneuse. La plupart, bien collés, n’ont pas bougé, mais pour ceux qui avaient tendance à se décoller, le résultat était  bien moins joli. Ce n’est donc pas une technique recommandée.

Le mieux est de dépoussiérer les briques à sec, avec un petit pinceau ou une brosse à dent douce. vous pouvez également tenter un nettoyage à l’eau chaude sur le verso de la pièce, mais vu leur petite taille en général, ce ne sera pas facile.

Les pneus en caoutchouc

Les pneus n’aiment pas l’eau trop chaude, donc, il est préférable de les nettoyer à l’eau froide ou tiède. Ils peuvent tremper dans de l’eau savonneuse et subir un petit brossage énergique sans problème. un bon rinçage final à l’eau clair est bien suffisant.

Les autres briques

Si les briques sont simplement poussiéreuses, je les laisse tremper dans de l’eau chaude savonneuse pendant la nuit, en les ayant remuer longuement avant. Préférez un grand bac avec beaucoup d’eau, les briques sont plus libres de bouger sans trop se cogner. on évite ainsi les griffures sur les pièces transparentes. Plusieurs rinçage à l’eau clair dans un tamis très fin et un bon séchage à l’air libre (ou au sèche-cheveux position froide pour les plus pressés) et vous avez de jolies briques toutes propres.

Pour les briques plus sales, j’utilise la machine à laver. je met une petite quantité de briques dans une taie d’oreiller que je ferme bien. Je fais même un noeud aux coins pour être sûr que la taie ne s’ouvre pas en cours de cycle, sinon, vous pourrez appeler le service après-vente de votre lave-linge. niveau programme, je préfère un cycle de moyenne durée à 40 degrés. J’ai déjà essayé à 60 degrés sur des briques très sales, je n’ai pas eu de soucis, mais apparemment, sur certaines briques anciennes, elles étaient un peu déformées et moins agrippantes. Donc, j’émet une réserve sur cette température.
Le sèche linge est par

contre à éviter!

Si vous avez des briques avec des traces de colle, de feutre ou autre, un petit peu de white spirit, comme pour les plaques devrait en venir à bout.

Les briques sérigraphiées ne craignent pas la machine à laver et ne craignent pas non plus le brossage, à condition que celui-ci soit fait avec une bosse souple, comme une brosse à dent, qui ne raye pas.

Les briques jaunies

Les anciennes briques des années 80 ont une fâcheuse tendance à fort jaunir avec le temps, surtout si elles ont été exposées à la lumière du jour. Comme le jaunissement se fait dans la masse de la brique, c’est pour ainsi dire impossible à ravoir. J’ai déjà lu que le trempage dans la javel, dans l’eau oxygénée et certaines autres substances mordantes donnaient un peu de résultat, mais sans certitude. Le gros risque est surtout de rendre le plastique de vos briques plus mou et donc, que vos briques n’aient plus de grip entre elles. De plus, le dosage des produits se fait en fonction de la couleur initial de la brique (on traite chaque couleur de brique indépendamment) et on évite de le faire sur des briques sérigraphiées.
La meilleure solution reste la séparation dans vos vracs des briques jaunies des autres briques. Les briques jaunies peuvent servir dans des endroits invisibles tandis que vos belles briques seront utilisées sur les parties visibles de vos créations.

Un commentaire

     

    A propos de city-brick

     City-brick.com, c’est un blog amateur, rédigé par un fan de Lego city et de trains Lego.Je m’appelle Maxime, je suis à mi chemin entre 30 et 40 ans, j’ai une femme, deux enfants et surtout, je commence à avoir beaucoup de Lego à la maison.Ma passion à commencé très jeune. Aussi loin que je sache remonter, je me vois toujours avec des Lego. Je me rappelle avoir eu des Fabuland, des Space (dit classics maintenant) du Castle, du Pirate, et beaucoup de Town et Legoland. Un peu plus grand, je me suis même essayé au Technics, mais sans plus. Puis vers les 15/16 ans, le Dark âge à commencé, plutôt intéressé par les sorties, les filles, les copains,…Je suis revenu aux Lego en 2011. Au détour d’un rayon, je tombe sur un petit set Star Wars en promotion, et voilà comment j’ai remis le doigt dans l’engrenage. Le lendemain, je retournais profiter des autres promotions et quelques mois plus tard, j’avais ammasé près de 100 sets sur le thème Star Wars. Mais finalement, je n’ai jamais été un grand fan de Star Wars et c’est quand j’ai vu le train 7939 que j’ai compris que j’avais fait fausse route. Du coup, j’ai tout revendu et là, plus de doute, le train (et la ville qui va autour), c’est vraiment mon rayon.Je collectionne donc le thème city, mais aussi les Creator à l’échelle minifig. J’ajoute aussi également d’autres choses à ma collection, comme les sets hors de ces 2 gammes que j’ai eu quand j’étais petit, les coups de coeur divers ou les goodies plutôt rare chez Lego.