J’améliore le classement de mon stock de briques

J’améliore le classement de mon stock de briques

J’améliore le classement de mon stock de briques 2000 1125 nokow-city-brick

Vous commencer à connaître mon mur de briques Lego puisque je vous ai déjà parlé plusieurs fois de mon système de rangement, ici et ici. mais à chaque fois que mon stock de briques augmente, le nombre de case dans mon mur augmente et à force, je passe 10 minutes à rechercher la pièce dont j’ai besoin parce que j’ai oublié où je l’ai rangée.

J’avais commencé par mettre des étiquettes sur mes casiers, mais ce n’est pas l’idéal :

– parce que les étiquettes sont petites et que ce n’est pas fort lisible.
– parce que soit les étiquettes sont glissées dans les encoches du casier et qu’elles finissent par tomber, ou si je les colles, c’est plus compliqué à retirer et ce n’est pas propre.
– parce que je ne peux mettre qu’une étiquette par casier, donc, je ne peux pas mélanger plusieurs type de pièces dans un même casier.

Je suis donc parti à la recherche d’une autre façon de savoir où étaient rangées mes pièces. J’ai d’abord pensé à faire ça sur papier, mais j’ai vite abandonné l’idée. J’ai ensuite pensé à une sorte de plan sur Excel, mais ça m’oblige à tout rentrer à la main et comme je n’ai pas forcément beaucoup de temps, je n’aurais jamais pris le temps de le faire correctement.

Finalement, je me suis souvenu d’un logiciel spécialisé là dedans, Brickstock. Ce logiciel a été développé pour aider personnes qui ont une boutique Bricklink. On peut y comptabiliser précisément le nombre de pièces que l’on a, couleur par couleur, leur attribuer un prix, etc.
Moi, je n’ai pas besoin de tout ça, ce qui m’intéresse surtout, c’est de répertorier mes propres briques et de savoir les retrouver dans mon mur. Pour cela, j’utilise tout simplement le champs “note” pour indiquer dans quel casier se trouve mes briques. Chaque casier va être numéroté, par colonne et par ligne. Comme ça, je saurai que telle brique est dans le casier C24, telle brique dans le casier E3,…

brickstock

Les avantages de cette solution sont nombreux :

– si un casier devient trop petit, je met son contenu dans un casier plus grand et en quelques secondes, je change ses coordonnées dans mon logiciel, sans étiquette à décoller
– je peux mettre plusieurs types de briques par casier, elles auront simplement le même numéro de casier
– avec le champs de recherche du logiciel, je peux rechercher plus rapidement une brique, sans faire défiler toute la liste
– la base de donnée des briques est celle de Bricklink, et est mise à jour régulièrement avec les nouvelles pièces. Si vous connaissez l’ordre de classement des briques dans Bricklink, vous ne serez pas dépaysé.
– quand j’aurai le temps (ou que je le prendrai), je pourrai même m’amuser à compter précisément mon stock, pièce par pièce, couleur par couleur, le logiciel est prévu pour ça.
– le fichier de base de donnée peut-être sauvegardé n’importe où (clé usb, dropbox,…) vous p

ouvez donc l’emmener avec vous et l’ouvrir sur n’importe quel ordinateur équipé du logiciel.

Pour moi, c’est la solution idéale, il ne reste plus qu’à numéroter les casiers et à tout rentrer dans le logiciel. A mon avis, c’est l’affaire de quelques soirées, le temps de retrouver les pièces que je connais moins dans l’énorme base de données de Bricklink.

Vous pouvez télécharger gratuitement le logiciel sur le site de son créateur, il existe une version PC et une version MAC. bravo à lui pour son travail!

4 commentaires
  • Salut
    tu as choisi le bon logiciel, je l’utilise depuis au moins 5 ans et j’ai aussi numerote mes casier par colonne et tiroir , depuis je tiens au jour les quantité et le lieux de stockage au même endroit , et je ne perd plus de temps à les chercher

    Pascal

  • Salut
    tu as choisi le bon logiciel, je l’utilise depuis au moins 5 ans et j’ai aussi numerote mes casier par colonne et tiroir , depuis je tiens au jour les quantité et le lieux de stockage au même endroit , et je ne perd plus de temps à les chercher

    Pascal

  • Salut
    tu as choisi le bon logiciel, je l’utilise depuis au moins 5 ans et j’ai aussi numerote mes casier par colonne et tiroir , depuis je tiens au jour les quantité et le lieux de stockage au même endroit , et je ne perd plus de temps à les chercher

    Pascal

     

    A propos de city-brick

     City-brick.com, c’est un blog amateur, rédigé par un fan de Lego city et de trains Lego.Je m’appelle Maxime, je suis à mi chemin entre 30 et 40 ans, j’ai une femme, deux enfants et surtout, je commence à avoir beaucoup de Lego à la maison.Ma passion à commencé très jeune. Aussi loin que je sache remonter, je me vois toujours avec des Lego. Je me rappelle avoir eu des Fabuland, des Space (dit classics maintenant) du Castle, du Pirate, et beaucoup de Town et Legoland. Un peu plus grand, je me suis même essayé au Technics, mais sans plus. Puis vers les 15/16 ans, le Dark âge à commencé, plutôt intéressé par les sorties, les filles, les copains,…Je suis revenu aux Lego en 2011. Au détour d’un rayon, je tombe sur un petit set Star Wars en promotion, et voilà comment j’ai remis le doigt dans l’engrenage. Le lendemain, je retournais profiter des autres promotions et quelques mois plus tard, j’avais ammasé près de 100 sets sur le thème Star Wars. Mais finalement, je n’ai jamais été un grand fan de Star Wars et c’est quand j’ai vu le train 7939 que j’ai compris que j’avais fait fausse route. Du coup, j’ai tout revendu et là, plus de doute, le train (et la ville qui va autour), c’est vraiment mon rayon.Je collectionne donc le thème city, mais aussi les Creator à l’échelle minifig. J’ajoute aussi également d’autres choses à ma collection, comme les sets hors de ces 2 gammes que j’ai eu quand j’étais petit, les coups de coeur divers ou les goodies plutôt rare chez Lego.