Tout connaître sur Bricklink – introduction

Tout connaître sur Bricklink – introduction

Tout connaître sur Bricklink – introduction 1000 750 nokow-city-brick

Introduction

Bricklink, c’est un nom que tous les AFOL’s ont au moins une fois entendu lors d’une conversation. Bricklink, c’est un site qui permet d’acheter et de vendre tout ce qui tourne autour de l’univers Lego, à savoir des sets, des briques, des manuels de montage, des minifigs, etc. Le site offre tout un panel de services qui peut dérouter de nombreux utilisateurs, d’où l’idée de ces tutoriels, afin de vous guider tout au long du processus d’achat.

Je ne suis pas un expert de bricklink, mais pour y avoir déjà passé de nombreuses commandes et pour l’utiliser presque quotidiennement, je commence à bien connaître le fonctionnement des différents espaces. Mais je découvre encore régulièrement de nouvelles choses, tant les possibilités sont nombreuses.

Bref historique

Bricklink à été mis en ligne le 19 juin 2000. Le site comptait à ce moment là 15 boutiques et seulement 1714 briques à vendre. Mais rapidement, le site a pris de l’ampleur pour devenir ce qu’il est aujourd’hui, le plus gros site de vente et d’achat Lego.

C’est Daniel Jezek qui a eu l’idée de lancer Bricklink. Cet AFOL, qui maîtrisait la conception de sites internet, avait envie de faciliter l’achat et la vente de briques Lego. Il ne se doutait pas que Bricklink deviendrait ce qu’il est maintenant. Daniel est décédé le 24 septembre 2010. Sa famille à continuer à maintenir le site en ligne et depuis 2013, il a été racheté par une société sud-coréenne, Nexon, qui a affirmé maintenir le site en ligne et surtout, contribuer à son amélioration!

Pourquoi une série de Tutoriels?

Bricklink, vu comme ça, ça à l’air vraiment très bien. Mais c’est une machine complexe qui nécessite un apprentissage si vous voulez en tirer le meilleur parti. Et certains inconvénients peuvent freiner de nouveaux utilisateurs.

– Tout d’abord, tout est en anglais. Les menus, les noms des briques, le moteur de recherche, les échanges sur le forum, les échanges avec les vendeurs. Si vous ne maîtrisez pas un minimum la langue de Shakespeare, bricklink peut vite devenir fatiguant.

– De plus, le Lego à sa propre langue, ou plutôt son propre vocabulaire. Si vous ne sa

vez pas ce qu’est un hinge, un slope, un tap, j’en passe et des meilleurs, vous risquer de cherchez en vain après la pièce que vous recherchez

– Et pour finir, le design du site, qui semble resté coincé dans les années 2000, n’est plus an adéquation avec les sites que nous avons l’habitude de visiter, il faut donc repenser notre façon de naviguer sur les différentes pages.

Mais rassurez-vous, je vais essayer de vous faciliter le travail avec une série de tutoriels. Après ça, vous devriez trouver facilement les pièces que vous cherchez et faire des achats à la vitesse de l’éclair.

     

    A propos de city-brick

     City-brick.com, c’est un blog amateur, rédigé par un fan de Lego city et de trains Lego.Je m’appelle Maxime, je suis à mi chemin entre 30 et 40 ans, j’ai une femme, deux enfants et surtout, je commence à avoir beaucoup de Lego à la maison.Ma passion à commencé très jeune. Aussi loin que je sache remonter, je me vois toujours avec des Lego. Je me rappelle avoir eu des Fabuland, des Space (dit classics maintenant) du Castle, du Pirate, et beaucoup de Town et Legoland. Un peu plus grand, je me suis même essayé au Technics, mais sans plus. Puis vers les 15/16 ans, le Dark âge à commencé, plutôt intéressé par les sorties, les filles, les copains,…Je suis revenu aux Lego en 2011. Au détour d’un rayon, je tombe sur un petit set Star Wars en promotion, et voilà comment j’ai remis le doigt dans l’engrenage. Le lendemain, je retournais profiter des autres promotions et quelques mois plus tard, j’avais ammasé près de 100 sets sur le thème Star Wars. Mais finalement, je n’ai jamais été un grand fan de Star Wars et c’est quand j’ai vu le train 7939 que j’ai compris que j’avais fait fausse route. Du coup, j’ai tout revendu et là, plus de doute, le train (et la ville qui va autour), c’est vraiment mon rayon.Je collectionne donc le thème city, mais aussi les Creator à l’échelle minifig. J’ajoute aussi également d’autres choses à ma collection, comme les sets hors de ces 2 gammes que j’ai eu quand j’étais petit, les coups de coeur divers ou les goodies plutôt rare chez Lego.