Blokbricks.com, suite de la commande

Blokbricks.com, suite de la commande

Blokbricks.com, suite de la commande 1000 1333 nokow-city-brick

Comme je vous l’ai dit dans l’article traitant de l’achat d’une petite locomotive vapeur custom chez Blockbricks.com, j’ai commandé non pas des kits complets, mais juste des manuels. J’en ai commandé 3.

Le premier est un wagon spécialement étudié pour recevoir un boitier à piles et un récepteur. Je vais l’accoupler à ma locomotive custom, mais je pourrai le reproduire autant de fois que je veux, dans différentes couleurs et dans différentes tailles pour de futurs MOCs. Ce modèle utilise des briques standards pas très difficile à trouver. Il faut juste avoir un stock de tiles curved pour le toit, mais rien n’empêche de faire le toit autrement.
Le plan de montage est accompagné de 6 briques sérigraphiées, 2 en anglais, 4 en allemand. Dommage qu’il n’y ai pas de français.

lego-blokbricks-manuel-de-montage-wagon-recepteir-pf-boitier-pile

Le second est un système ingénieux pour automatiser les aiguillages. Le mécanisme est basé sur pièces pneumatiques que l’on trouve dans certains sets Technics. Les tuyaux peuvent s’acheter sur le site de Blockbricks en différentes longueurs et couleurs, plutôt pratique si on décide d’automatiser tout son réseau. Le seul point noir de ce montage, ce sont les vérins, qui sont une pièce rare (seulement utilisée sur 12 sets depuis 1992) et qui se négocient au prix fort sur bricklink. Chance, j’en ai une paire, je vais pouvoir tester.

lego-blokbricks-manuel-de-montage-aiguillage-pneumatic

Le dernier plan que j’ai acheté, celui que j’attendais le plus, c’est une rotonde. On peut l’utiliser tel qu’elle, mais je vais plutôt prendre ça comme base et tenter de l’améliorer. Elle ne demande pas de pièces bien compliquées à trouver, sauf peut-être les 8 baseplates 8X16 que je ne possède évidemment pas. Il m’a fallu 10 minutes pour réunir les autres pièces, pour une fois que j’arrive à tout trouver dans mon vrac, j’en suis surpris!
Le gros intérêt de cette rotonde, c’est qu’elle est plate et qu’on peut donc l’installer sur n’importe quelle surface, sans prévoir un puits comme j’ai pu le voir sur de nombreux autres modèles. C’est un peu moins réaliste, quoi que, j’ai déjà vu des rotondes où le puits était caché. De plus, la rotonde est motorisée, ce qui est toujours plus sympa à voir fonctionner. Là encore, j’ai mis la main sur un vieux moteur, mais impossible de retrouver le boitier à piles. Des fouilles s’imposent!

lego-blokbricks-manuel-de-montage-rotonde-plate-electrique

La partie mobile de la rotonde fait 2 tronçons de voies, ce qui est correcte pour la plupart des machines city, mais un peu court pour l’Emerald Night ou l’Horizon Express, qui demandent 3 voies (et encore, pour l’Emerald, il en faudrait 3 et demi ou 4). Je vais donc l’all

onger, ce qui m’oblige à recalculer les angles des autres voies. Pour le reste, je vais camoufler le moteur sous une cabine et ce sera déjà pas mal. Un hangar pour ranger les trains serait le top, ce sera peut-être mon prochain gros projet, quand j’aurai fini ma grue.

Et puis une fois tout ça monté (les aiguillages, la rotonde, les trains), il ne restera plus qu’à faire un joli panneau de contrôle avec les vannes pneumatiques, les boutons pour contrôler la rotonde et la télécommande pour les trains.

     

    A propos de city-brick

      City-brick.com, c’est un blog amateur, rédigé par un fan de Lego city et de trains Lego. Je m’appelle Maxime, je suis à mi chemin entre 30 et 40 ans, j’ai une femme, deux enfants et surtout, je commence à avoir beaucoup de Lego à la maison. Ma passion à commencé très jeune. Aussi loin que je sache remonter, je me vois toujours avec des Lego. Je me rappelle avoir eu des Fabuland, des Space (dit classics maintenant) du Castle, du Pirate, et beaucoup de Town et Legoland. Un peu plus grand, je me suis même essayé au Technics, mais sans plus. Puis vers les 15/16 ans, le Dark âge à commencé, plutôt intéressé par les sorties, les filles, les copains,… Je suis revenu aux Lego en 2011. Au détour d’un rayon, je tombe sur un petit set Star Wars en promotion, et voilà comment j’ai remis le doigt dans l’engrenage. Le lendemain, je retournais profiter des autres promotions et quelques mois plus tard, j’avais ammasé près de 100 sets sur le thème Star Wars. Mais finalement, je n’ai jamais été un grand fan de Star Wars et c’est quand j’ai vu le train 7939 que j’ai compris que j’avais fait fausse route. Du coup, j’ai tout revendu et là, plus de doute, le train (et la ville qui va autour), c’est vraiment mon rayon. Je collectionne donc le thème city, mais aussi les Creator à l’échelle minifig. J’ajoute aussi également d’autres choses à ma collection, comme les sets hors de ces 2 gammes que j’ai eu quand j’étais petit, les coups de coeur divers ou les goodies plutôt rare chez Lego.